Text size: A-A+

Le chemin de sens

La commune de Boussay aime les chemins de promenade, comme le montrent le sentier de bourg, aménagé en 2008 rendant hommage aux hommes illustres du lieu et en 2019 le chemin de sens célébrant les vertus de la nature. Le tracé du chemin de sens accompagne une vie déjà installée depuis longtemps, sans brusquer ni défaire ce qui est, les souches, les lianes, les jeunes baliveaux, les animaux ou les arbres tombés.
Il est de nature, pourrait-on dire, invitant à parcourir ce bois d`ombre et de lumière, en silence, à l’écoute. Pas à pas. lever les yeux, toucher le bois, boire le soleil, s’asseoir, se reposer, humer les odeurs. Tout au long de cette paisible balade des haltes diverses, ponctuées de constructions en bois (acacia, cèdre, châtaignier), appellent le regard, incitent à la pause.
Ici rien ne presse, le temps semble s’arrêter pour permettre au visiteur d’être au mieux dans son corps, en accord avec la nature qui l’accueille.
La rencontre est au cœur de cette déambulation, avec soi-même d’abord, rencontre avec les autres et enfin rencontre des êtres vivants qui habitent ces lieux.
Ici, nulle crainte de se perdre : mains courantes, piquets fichés tels des perchoirs à oiseaux, pontons, empilements de bois, petits aménagements légers sont comme autant de balises qu’il suffit de suivre, de côtoyer ou de franchir pour ne pas s’égarer hors du sentier battu. Ils guident les pas du promeneur, l’invitent à poursuivre son cheminement sans forcer en respectant les lieux.
Un chemin de sens
Arrivé a la clairière, le temps est venu de s’allonger et de goûter au plaisir des cieux, de s’abandonner à la contemplation des cimes arborées.
Plus loin les enfants sauront faire halte dans leur île ! Non pas pour le repos mais pour l’amusement, montrer leur facultés à l’effort physique aux agrès de bois ou bien leur talent de musiciens en herbe sur le “castanophone”, un instrument entièrement déconnecté et créatif.
Si l’envie vous prenait d`entourer le tronc d’un arbre de vos bras pour la première fois c’est bien à l’esplanade des “enlaçades” qu’il vous faudra
tenter l’expérience, à l’abri des regards curieux. Y aller en toute confiance pour donner et percevoir, en toute intimité, la vie de cet autre être vivant
qu’est l’arbre.
Et puis, lorsque vous aurez laissé derrière vous la magie du bois, vous pourrez savourer sur le pré d’un panorama exceptionnel dans la pleine lumière retrouvée. Le kiosque et les bancs couverts Vous accueillent. Les chemins tracés dans l’herbe haute vous y conduiront ainsi qu’aux vergers où pommiers, poiriers, censiers, pruniers, pêchers attendent l’âge adulte pour vous émerveiller de leurs floraisons printanières et du plaisir de déguster les fruits.